L’association Juris Santé est la première à proposer un accompagnement personnalisé et dans la durée des Adolescents et Jeunes Adultes (AJA) afin de les soutenir et leur permettre de réaliser des choix éclairés sur leur vie étudiante ou professionnelle.

Environ 2 200 cancers sont diagnostiqués par an chez les 18-30 ans. La majorité s’en sortiront et devront gérer une double problématique : affronter la maladie à l’âge de l’intégration dans la société et préparer leur futur, ouvrir un horizon au-delà des traitements et des séquelles liées à la maladie.

Un suivi personnalisé et dans la durée
Depuis 2012, Juris Santé les accompagne dans leur maintien, ou retour, dans leur parcours étudiant ou professionnel. « Nous les aidons dans la construction de leur nouveau projet de vie, en nous adaptant à leurs spécificités, leurs besoins et leur temporalité, » explique Dominique Thirry, initiatrice du projet.

Le suivi personnalisé s’inscrit dans la durée ; pendant et après les traitements, en moyenne pendant 3 ans. Il est basé sur des entretiens individuels personnalisés et des temps collectifs menés par des intervenants dédiés aux AJA en présentiel ou par téléphone.

Une méthode structurée
L’accompagnement s’articule autour de quatre axes :

  • (Ré)Orientations via des tests du coaching pour favoriser la construction ou la validation du projet ;
  • Technique, centrée sur les outils à maitriser (CV, lettre de motivation, entretien, réseaux sociaux, droits…) ;
  • Stratégique pour le plan d’actions afin d’atteindre les objectifs du projet ;
  • Comportemental pour réajuster la posture sociale et reprendre confiance en soi (clefs de communication et réflexion sur le positionnement selon les interlocuteurs.

« Selon les établissements, cette prise en charge peut être complété par un accompagnement juridique, » ajoute Dominique Thirry.

Une implication des équipes
Les équipes de soins sont très impliquées dans les projets pour identifier les jeunes en demande ou à sensibiliser, « mais également afin de partager les informations et les actions menées par chacun afin de créer une synergie pour accompagner ces AJA vers leur autonomie, » précise-t-elle.

L’accompagnement socioprofessionnel des AJA atteints de cancer est actuellement proposé dans 4 établissements de soins : Gustave Roussy (Villejuif), le Centre Léon Bérard (Lyon), l’Institut d’hématologie et d’Oncologie Pédiatrique (Lyon) et l’hôpital Saint-Louis (Paris). Dès cette année, il devrait se développer dans plusieurs autres en Ile-de-France et en régions.

Soutenu par l’INCa en 2015, le projet AJA a reçu le prix réussite de projet de Klésia en 2017 ainsi que le soutien de BMS. L’association Saint-Louis permet de pérenniser ce projet au sein du service AJA du Pr Nicolas Boissel et l’association Imagine for Margo le soutien à Gustave Roussy. « Sans eux rien ne serait possible, » conclut Dominique Thirry.

———————————————————————————————————————-
Créée en 2008, l’association Juris Santé propose un accompagnement juridique et stratégique personnalisé des patients et des proches aidants, dans tous les domaines de la vie chamboulés par la fragilisation de la santé : travail, assurance, sécurité sociale, famille, fin de vie, succession…  L’association informe le grand public sur la gestion de la période des traitements comme de l’après maladie pour être acteur de sa trajectoire de vie et réaliser des choix « éclairés ». Elle intervient également en entreprise pour favoriser le maintien au travail des personnes fragilisées par un accident de vie ou leur situation d’aidants.