AFSOS : l’évolution de l’oncologie médicale, les MAC sous les feux de la rampe

Les 12 et 13 octobre derniers, s’est tenu au Palais Brongniart à Paris la 9e édition du congrès national de l’AFSOS (Association Francophone des Soins Oncologiques de Support), consacrée aux défis de l’ambulatoire.

Si l’évolution des traitements, synonyme de progrès à la fois en termes de prise en charge et de qualité de vie, explique la part croissante de l’ambulatoire en cancérologie, elle exige également une coordination rigoureuse entre la ville et l’hôpital.
Il en va de même pour l’organisation des soins de support, contrainte de s’adapter à cette évolution.

Sous la houlette du Pr. Ivan Karkowski, président de l’AFSOS, ce congrès a été l’occasion d’aborder tous les aspects d’une actualité foisonnante, au travers de l’action et de l’expérience de terrain de ceux qui y sont confrontés quotidiennement dans leur exercice professionnel.

Nous en avons retenu deux axes principaux : l’engouement grandissant des patients pour les Médecines Alternatives et Complémentaires (MAC) avec le questionnement qui en découle sur la nature et la qualité d’une offre pléthorique, et l’analyse des obstacles qui entravent l’accès à l’innovation en cancérologie, avec les changements qui s’imposent dans nos modèles d’investigation.

Pour aller plus loin :

A propos Sylvie Favier

Avec une formation initiale de linguiste et de traductrice, Sylvie Favier manifeste dès le début de sa carrière son intérêt pour le domaine scientifique. Après plus de 15 ans d’expérience de la communication en entreprise, dans de grands groupes du secteur entre autres (IMS Health, Groupe Profession Santé), elle opère en 2012 un tournant vers une activité indépendante de journaliste-rédactrice-traductrice. Elle est à l’origine de multiples réalisations éditoriales et enquêtes réalisées sur des thématiques médicales et de politique institutionnelle. Son intérêt pour la cancérologie est né au fil de rencontres et d’expériences dans son environnement personnel.