L’ASCO 2016 confirme le succès de l’immunothérapie

Lors de cette édition 2016 de l’ASCO, les quelque 5 000 présentations délivrées par plus de 30 000 spécialistes du monde entier, ont accordé une place d’honneur à l’immunothérapie du cancer. Son efficacité, sa capacité à ralentir la progression de la maladie dans différents types de cancers a maintenant été démontrée, même chez les patients […]

ONCOLOGIE THORACIQUE : Etude du rovalpituzumab teserine chez les patients résistants ou réfractaires

Le rovalpituzumab tesirine (Rova-T) est un anticorps développé par Stemcentrx (racheté récemment par AbbVie). Le Rova-T cible la protéine DLL3, exprimée dans plus de 80% des cancers du poumon à petites cellules (la forme la plus agressive du cancer du poumon, représentant 10 à 15% des tumeurs pulmonaires) et des tumeurs neuroendocrines pulmonaires. La combinaison de […]

ONCO-UROLOGIE : Etude IMvigor 210

Les résultats de deux cohortes de l’étude IMVigor 210 (1) démontrent une efficacité significative de l’anticorps anti-PDL-1 atézolizumab (Tecentriq, Roche) dans les tumeurs urothéliales avancées, en deuxième ligne après chimiothérapie avec sels de platine : un taux de réponse de 24% et un faible pourcentage de patients (10 à 15%) déclarant des effets secondaires sévères. Des résultats […]

L’immunothérapie moins chère que les traitements traditionnels ?

Alors que la plupart des investigations portent sur le prix du médicament lui-même, une étude (1) s’est attachée à modéliser les dépenses liées aux toxicités (effets indésirables) des immuno-modulateurs. Trois produits récemment mis sur le marché, et qui ont fait couler beaucoup d’encre du fait de leur coût, ont été étudiés : un anti CTLA-4 (ipilumab – […]

La protonthérapie : une technique à la pointe du progrès mais des infrastructures lourdes et onéreuses

Abordée pour la première fois à l’ASCO cette année, la protonthérapie représente indéniablement un progrès par rapport aux techniques conventionnelles de radiothérapie. Bien qu’elle ne puisse pas bénéficier à tous les patients (certains critères tels que le volume et la localisation de la tumeur, sont soumis à une comparaison de l’efficacité des techniques, qui peut […]

MoovCare

MoovCare, première application d’identification précoce des rechutes du cancer du poumon Les résultats de phase III présentés en session orale à l’ASCO le 6 juin 2016. MoovCare est une application e-santé de surveillance des symptômes chez les patients atteints d’un cancer du poumon qui cible la détection des rechutes. Grâce à leur smartphone, les patients […]