L’épigénétique, une discipline prometteuse présentée à la Journée nationale de l’innovation en santé

L’innovation en santé porte à la fois les nouvelles perspectives de la performance médicale et les espoirs de très nombreux patients.

La deuxième édition de la Journée nationale de l’innovation en santé, espace de partage des progrès scientifiques, s’est tenue les 27 et 28 janvier derniers à la Cité des Sciences et de l’Industrie. Elle déclinait, au travers de six « villages » thématiques les différents champs de cette innovation.

L’un d’entre eux, coordonné par l’Institut National de la santé et de la recherche médicale (INSERM) et la fédération des centres de lutte contre le cancer UNICANCER, a été pour le Pr. Nathalie Dostatni, chef de l’équipe Plasticité épigénétique et polarité de l’embryon, Unité de Recherche Dynamique du noyau, Institut Curie, l’occasion d’expliquer, dans le cadre d’une mini-conférence, ce qu’est l’épigénétique, comment l’environnement agit sur nos gènes et quels sont ses apports dans la recherche sur les cancers.

Liens vers :

A propos Sylvie Favier

Avec une formation initiale de linguiste et de traductrice, Sylvie Favier manifeste dès le début de sa carrière son intérêt pour le domaine scientifique. Après plus de 15 ans d’expérience de la communication en entreprise, dans de grands groupes du secteur entre autres (IMS Health, Groupe Profession Santé), elle opère en 2012 un tournant vers une activité indépendante de journaliste-rédactrice-traductrice. Elle est à l’origine de multiples réalisations éditoriales et enquêtes réalisées sur des thématiques médicales et de politique institutionnelle. Son intérêt pour la cancérologie est né au fil de rencontres et d’expériences dans son environnement personnel.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec