L’innovation en cancérologie : Des avancées, des espoirs et des défis

L’innovation en cancérologie : Des avancées, des espoirs et des défis

Les 7èmes Rencontres de l’INCa se sont déroulées le 4 février lors de la journée mondiale contre le cancer sur le thème : « Innovation et cancer – Quelles orientations pour la lutte contre les cancers demain ? ». Alors que la fin du 3ème plan cancer approche, ces rencontres 2019 ont montré que la cancérologie est aujourd’hui à la croisée d’avancées, d’espoirs et de défis.

2019 marquera la fin du Plan cancer 3. La question de la stratégie à suivre pour ne pas laisser retomber l’élan se pose. L’enjeu est de taille, comme l’a rappelé Thierry Breton, directeur général de l’INCa, avec 382 000 nouveaux cas de cancer et 157 400 décès, en France en 2018. « Le fil rouge de notre action doit être les personnes malades. Notre volonté est de les aider à mettre en œuvre une vie normale ».

Vers un 4ème plan ?
Mais quid d’un nouveau plan cancer ? Lors de son discours, Agnès Buzyn, Ministre des Solidarités et de la Santé, a bien annoncé le processus d’évaluation du 3ème plan pour « observer les progrès enregistrés sur la santé de nos concitoyens en matière de prévention, de soins, de guérison, de séquelles, de qualité de vie et de réduction des inégalités sociales et territoriales. Il s’agira également d’évaluer la mise en œuvre du troisième Plan cancer, et d’apprécier en quoi ce Plan et l’action de l’Institut ont contribué à ces évolutions. »

La ministre a également donné quelques pistes d’une « future stratégie » pour « consolider notre action », « repousser les limites ». Sans préciser le cadre de cette stratégie, elle y place quelques enjeux clés comme la limitation des séquelles ou les cancers de mauvais pronostic, notamment chez l’enfant.

D’hier, à aujourd’hui et à demain
Afin d’introduire les échanges de la journée sur les innovations d’hier, d’aujourd’hui et de demain, un court-métrage documentaire a été diffusé. Frontière(s)  explore le chemin parcouru depuis les premières apparitions documentées sur le cancer, voici quelques milliers d’années et interroge ce à quoi ressemblera la lutte contre les cancers, demain.

Cette vision est contrastée selon les cancers. La preuve avec deux exemples aux antipodes. La leucémie aigüe de l’enfant est marquée par des progrès considérables ces dernières années ; alors que le cancer du pancréas est encore dans une impasse thérapeutique. Il se caractérise souvent par un mauvais pronostic.

Le développement des nouvelles technologies en cancérologie pourrait être un atout pour repousser les frontières de l’incurable, à commencer par l’intelligence artificielle ; même si, elle semble pour le moment apporter autant de questions que de réponses.

A propos Damien Dubois

Damien Dubois est journaliste et spécialiste de la communication en santé. Dans son activité en indépendant, il défend les droits des personnes atteintes de cancer ou de maladies chroniques et relaie leur parole, notamment dans le cadre de Cancer Contribution. Suite aux Etats-Généraux des malades atteints de cancer de 1998, avec d’autres jeunes adultes touchés par la maladie, il crée Jeunes Solidarité Cancer, première association portant la parole des adolescents et jeunes adultes concernés par le cancer et prônant une prise en charge spécifique de cette tranche d’âge intermédiaire. En 2016, il crée avec d’autres acteurs de la cancérologie, une plateforme Internet, conçue comme une boîte à outils pour aider les associations à aider les malades.